Bienvenue chez GEOBIOTECH !

Commande en ligne Express

Technoparc Epsilon 1 à Saint-Raphaël, Côte d’Azur, France : « Sea, Sun and … Science »

Le groupe « GEOBIOTECH » a été créé à l’origine en Belgique et est actuellement également implanté dans un cadre splendide du sud de la France, au pays des parfums, dans l’objectif d’étudier de manière scientifique certains aspects de ce l’on pourrait appeler le « Sixième Sens », et en particulier les relations existant entre génétique humaine, odeur corporelle, attirance sexuelle et ce y compris au niveau inconscient (phéromones humaines), et développer des applications et des services qui découlent de ces recherches.

Chaque individu présente une odeur corporelle caractéristique, perceptible de manière consciente ou non (subliminale) et qui aura un effet particulier sur l’entourage immédiat, effet qui sera variable en fonction de la personne qui y est soumise.

Le coup de foudre ? ou une compatibilité biologique au niveau HLA et des phéromones …

Deux catégories distinctes d’intéractions olfactives entre individus sont à considérer :

  • une première catégorie reflète les identités génétiques respectives de la personne émettrice et de la personne réceptrice de l’odeur : ces identités génétiques jouent par exemple un rôle majeur dans le choix du partenaire lors de la constitution du couple, dans sa stabilité à long terme et dans sa capacité de procréation, c’est la Compatibilité Biologique du couple. Cette compatibilité biologique dépend en grande partie des différents gènes du système HLA portés par chacun des partenaires du couple et qui semble être optimale lorsque elle présente un degré bien particulier de différences (ni trop, ni trop peu).
  • l’autre catégorie reflète de manière plus générale les capacités sociales et sexuelles de l’émetteur à un moment donné. Ces capacités sont signalées à l’entourage de manière subliminale par l’intermédiaire de Phéromones qui pour la plupart dérivent des hormones sexuelles suite à la métabolisation de celles-ci par la flore bactérienne cutanée et sont rendues ainsi plus volatiles.

Un des mécanismes impliqués dans cette modulation de l’humeur est la libération par l’hypothalamus dans la circulation d’une neurohormone aux vertus particulières : l’ocytocine (ou oxytocin en anglais). Celle-ci génère naturellement relaxation, confiance en soi et bonne humeur tout en favorisant les contacts sociaux et les contacts physiques qui eux-mêmes vont entretenir la libération d’ocytocine pour un effet prolongé et auto-entretenu.

L’accumulation progressive au fil des ans au sein de la peau et de la racine des cheveux des espèces chimiques oxydantes comme le peroxyde d’hydrogène, l’anion superoxyde et autres radicaux libres est responsable d’altérations biochimiques des cellules cutanées que sont les kératinocytes, les fibroblastes et les mélanocytes.

Ces altérations liées au stress oxydatif se traduiront à terme en blanchiment des cheveux, relâchement cutané, apparition de rides, de taches cutanées, voire de tumeurs cutanées bénignes ou malignes (kératose actinique, épithélioma baso- et spino-cellulaires, mélanome).

Nous fournissons depuis la France divers produits issus de nos recherches comme des Parfums Subliminaux en flacons à base de Phéromones Humaines afin de générer autour de soi de manière imperceptible (ou sub-liminale) une modification du comportement ou de la perception qu’ont de vous les personnes qui vous entourent, ou encore dans le domaine de la dermato-cosmétique des lotions stimulant la repousse et la repigmentation naturelles des cheveux, ou des émulsion luttant contre le vieillissement cutané lié au stress oxydatif (lésions pré-cancéreuses de la peau, pigmentation et dépigmentation, flétrissement,…) à base de molécules issues anti-oxydantes naturelles originales issues d’espèces végétales autochtones (Ciste de Montpellier, Nigelle, Vigne,…)

Notre activité s’est également étendue dans un autre domaine original, celui de l’analyse de traces suspectes sur des sous-vêtements ou autres supports, très apprécié en cas de suspicion d’infidélité (recherche de sperme ou de sécrétions vaginales).

Vous pourrez dans les autres pages de ce site trouver plus d’informations sur nos recherches et développements dans les différents domaines décrits, ainsi que passer commande directement en ligne des produits qui en sont issus.

Vous avez aussi à votre disposition une page de Commande en ligne Express qui réunit tous nos services et produits, avec possibilité de règlement sécurisé par carte bancaire via PayPal.

Bien-sûr, il reste toujours possible de commander nos services et produits par courriel, téléphone, ou voie postale : nos coordonnées se trouvent sur la page Nous Contacter.

Plan du Site et Liens vers les différents Articles :

Bienvenue chez GEOBIOTECH !
—> Nous Contacter
—> Commande en Ligne Express
Détection de Sperme dans les Traces Suspectes
—> Les 10 Signes pour Reconnaître un(e) Homme/Femme Infidèle
Phéromones Humaines & Odeurs Subliminales
—> Achat en Ligne de Phéromones Humaines
—> Bibliographie : Phéromones Humaines, VNO et Odeurs Subliminales
Identité HLA, Odeur Corporelle et Choix du Partenaire dans le Couple
—> Typage HLA Moléculaire
—> Bibliographie : Identité HLA, Odeur Corporelle et Choix du Partenaire
Réjuvénation Capillaire et Cutanée, Stress Oxydatif
—> Lotion Capillaire RESTORINE LC, Détails et Achat en Ligne
—> Émulsion Fluide RESTORINE EF, Détails et Achat en Ligne
—> Bibliographie : Réjuvénation Capillaire et Cutanée

Identité HLA, Odeur Corporelle et Choix du Partenaire dans le Couple

Rôle de l’odeur corporelle personnelle dans le Couple

Il devient de plus en plus probant au vu des très nombreuses recherches récentes qu’il existe une relation entre les caractéristiques génétiques de chaque individu au niveau de ses gènes du complexe HLA, son odeur corporelle et ses préférences en matière d’odeurs, en particulier concernant son partenaire dans le couple.

Voici peut-être enfin une explication rationnelle au si mystérieux « coup de foudre » ?

De nombreuses études scientifiques sérieuses et récentes montrent le rôle important -mais non exclusif bien entendu- joué par l’odeur corporelle lors du choix du partenaire dans la constitution des couples, avec une attirance spontanée entre les deux partenaires qui semble bien être liée à leur complémentarité au niveau de leurs gènes du groupe HLA (Human Leucocyte Antigen) aussi appelé CMH (complexe majeur d’histocompatibilité).

Le rôle naturel du Système HLA est primordial dans l’équilibre fragile des défenses immunitaires de l’organisme contre les agents considérés comme extérieurs (infections parasitaires, bactériennes et virales, allergies, cancers, greffes, maladies auto-immunes).

Cette particularité que l’on rencontre également chez d’autres mammifères semble bien avoir pour origine naturelle l’intérêt sélectif pour la descendance d’avoir hérité d’un patrimoine adéquatement diversifié à ce niveau.

Une hypothèse intéressante sur le mécanisme de cette relation existant chez un individu donné entre d’une part ses préférences en matières d’odeurs et d’autre part son identité HLA se base l’observation d’une concentration importante de gènes de récepteurs olfactifs jouxtant directement ceux du système HLA, ce qui favorisera leur transmettre en bloc d’une génération à la suivante avec une plus grande probabilité.

Ainsi, une sensibilité donnée à certaines odeurs devrait se voir couplée à un type HLA particulier.

À noter également que la région HLA du génome humain contient deux gènes de récepteurs olfactifs de l’organe voméronasal (dont l’importance est évoquée dans notre article Phéromones Humaines et Odeurs Subliminales) , mais ceux-ci ne sont plus fonctionnels (suffixe « P » pour pseudogène dans la figure ci-dessus) contrairement à d’autres de ces gènes -bien fonctionnels pour leur part- situés sur d’autres régions du génome.

D’autres hypothèses sur cette relations ont été envisagées, comme par exemple la libération dans la transpiration et les autres humeurs corporelles de chaque individu d’une combinaison spécifique de fragments peptidiques relativement volatiles propre à chaque identité HLA. Ce mécanisme particulier a été confirmé chez la souris lors du choix de son partenaire d’accouplement.

Les principaux loci de la classe I (HLA-A, HLA-B, HLA-C) et de la classe II (HLA-DRB1, HLA-DPB, HLA-DQB1) présentent une grande variabilité au sein de la population et ont la particularité d’être directement impliqués dans les mécanismes immunologiques fondamentaux.

L’importance d’une bonne combinaison entre ces différents gènes est donc primordiale dans la survie de l’individu face aux incessantes agressions extérieures (infections, allergies, corps étrangers, ..) et intérieures (mutations, cancérisations, maladies auto-immunes, …) qu’il subit ; toutefois cette combinaison de gènes dépendra exclusivement de son héritage génétique et donc du bon choix de partenaire opéré par chacun de ses parents lors de sa conception !

À ce propos, il est important de noter également l’influence manifeste de deux paramètres singuliers dans le choix du partenaire qui sera opéré par la femme :

  • d’une part le moment du cycle de fertilité dans lequel elle se trouve (son choix sera significativement différent aux environs de la période ovulatoire par rapport aux autres moment du cycle, ou durant tout le cycle pour celles qui prennent une contraceptions orale inhibant l’ovulation !),
  • et d’autre part la combinaison génétique HLA (haplotype) dont elle aura hérité spécifiquement de son père (l’heureux élu de son cœur devra présenter un certain degré d’homologie avec celui-ci, mais ni plus, ni moins !).

La compatibilité biologique :

Cette notion décrit les personnes génétiquement complémentaires au niveau du complexe HLA et chez lesquelles on observe une sensation d’adéquation parfaite et un besoin irrésistible de rester ensemble.

Les études statistiques de compatibilité biologique dans le couple montrent clairement une augmentation des chances de vivre une histoire d’amour durable et plaisante, et ce avec une sexualité plus satisfaisante que la moyenne, et un taux de fertilité plus élevé en donnant de beaux enfants moins souvent malades.

L’étude statistique et à grande échelle de la génétique HLA au sein des deux partenaires de couples susceptibles de présenter une grande compatibilité biologique devrait à l’avenir permettre de faire une évaluation prospective sur l’adéquation biologique d’un couple potentiel.

Importance Clinique du Système HLA

Le système HLA est un ensemble de gènes qui s’expriment sous la forme d’antigènes à la surface de la plupart des cellules de l’organisme et qui permettent au système immunitaire de chaque individu de reconnaître les cellules infectées ou cancéreuses des cellules saines et permettre ainsi leur élimination, ou en d’autres termes, de différencier « le soi » du « non-soi ».

Hormis les nombreux intérêts cliniques de étude du Système HLA que sont

  • de déterminer de manière approfondie l’histo-compatibilité en matière de don d’organes ou de moëlle entre donneur et receveur potentiel,
  • d’évaluer le risque de développer certaines maladies « auto-immunes » qui ont la particularité d’être préférentiellement associées à certains types HLA : Par exemple le type HLA-B27 qui est présent chez 90 % des sujets atteints de spondylarthrite ankylosante et seulement chez 5 à 10 % des individus dans la population générale. On peut citer aussi le diabète juvénile (HLA-DRB1*03-DQB1*02), ou la thyroïdite de De Quervain (HLA-B35) mais il en existe bien d’autres encore,
  • d’évaluer le risque de développer certaines réactions médicamenteuses,
  • d’estimer une potentielle résistance particulière à certaines affections et infections

il existe d’autres indications importantes de cette étude du Système HLA :

  • comme nous l’avons vu plus haut, d’évaluer la compatibilité biologique entre les partenaires au sein du couple
  • d’aider à la détermination de l’origine ethnique et généalogique d’un individu

Typage HLA Moléculaire

Retour Accueil

Bibliographie : Identité Génétique, Odeur Corporelle et Choix du Partenaire dans le Couple

Patterns of Linkage Disequilibrium in the Human Genome
Kristin G. Ardlie, Leonid Kruglyak and Mark Seielstad
Nature Reviews Genetics 3, 299-309 (2002) + correction
Particular alleles at neighbouring loci tend to be co-inherited. For tightly linked loci, this might lead to associations between alleles in the population — a property known as linkage disequilibrium (LD). LD has recently become the focus of intense study in the hope that it might facilitate the mapping of complex disease loci through whole-genome association studies. This approach depends crucially on the patterns of LD in the human genome. In this review, we draw on empirical studies in humans and Drosophila, as well as simulation studies, to assess the current state of knowledge about patterns of LD, and consider the implications for the use of LD as a mapping tool.

HLA genes in Macedonians and the sub-Saharan origin of the Greeks
A. Arnaiz-Villena, K. Dimitroski, A. Pacho, J. Moscoso, E. Gomez-Casado, C. Silvera-Redondo, P. Varela, M. Blagoevska, Zdravkovska, J. Martinez-Laso
Tissue Antigens 2001: 57: 118-127
HLA alleles have been determined in individuals from the Republic of Macedonia by DNA typing and sequencing. HLA-A, -B, -DR, -DQ allele frequencies and extended haplotypes have been for the first time determined and the results compared to those of other Mediterraneans, particularly with their neighbouring Greeks. Genetic distances, neighbor-joining dendrograms and correspondence analysis have been performed. The following conclusions have been reached: 1) Macedonians belong to the “older” Mediterranean substratum, like Iberians (including Basques), North Africans, Italians, French, Cretans, Jews, Lebanese, Turks (Anatolians), Armenians and Iranians ; 2) Macedonians are not related with geographically close Greeks, who do not belong to the “older” Mediterranenan substratum ; 3) Greeks are found to have a substantial relatedness to sub-Saharan (Ethiopian) people, which separate them from other Mediterranean groups. Both Greeks and Ethiopians share quasi-specific DRB1 alleles, such as *0305, *0307, *0411. *0413. “0416, *0417. *0420, *1110, *1112. *1304 and *1310. Genetic distances are closer between Greeks and Ethiopian/sub-Saharan groups than to any other Mediterranean group and finally Greeks cluster with Ethiopians/sub-Saharans in both neighbour joining dendrograms and correspondence analyses. The time period when these relationships might have occurred was ancient but uncertain and might be related to the displacement of Egyptian-Ethiopian people living in pharaonic Egypt.

MHC peptides and the sensory evaluation of genotype
Thomas Boehm and Frank Zufall
Trends in Neurosciences, Vol.29 No.2, February 2006, pp. 100-107
Social interactions, such as finding and identifying a mate, often rely on the ability to sense molecular cues carrying information about genetic relationship and individuality. We summarize recent evidence for an unexpected mechanistic link between the immune and olfactory systems in enabling this identification process. In addition to their established role in the immune response, peptide ligands of major histocompatibility complex (MHC) molecules constitute a previously unknown family of social recognition signals detected by specific subsets of sensory neurons in the mammalian nose. This sensing of MHC peptides can be viewed as a form of functional genome analysis by the nose. Behavioral studies in mice and fish show that MHC peptides are accepted as olfactory cues that influence mate choice decisions and selective pregnancy failure. These findings provide a molecular mechanism by which on individual can sense the composition and compatibility of vital immune system molecules of a conspecific, with direct consequences for social behavior.

MHC-Linked Olfactory Receptor Loci Exhibit Polymorphism and Contribute to Extended HLA/OR-Haplotypes
Anke Ehlers, Stephan Beck, Simon A. Forbes, John Trowsdale, Armin Volz, Ruth Younger and Andreas Ziegler
Genome Res. 2000 10: 1968-1978
Clusters of olfactory receptor (OR) genes are found on most human chromosomes. They are one of the largest mammalian multigene families. Here, we report a systematic study of polymorphism of OR genes belonging to the largest fully sequenced OR cluster, The cluster contains 36 OR genes, of which two belong to the vomeronasal 1 (V1-OR) family. The cluster is divided into a major and a minor region at the telomeric end of the HLA complex on chromosome 6. These OR genes could be involved in MHC-related mate preferences. The polymorphism screen was carried out with 13 genes from the HLA-linked OR cluster ond three genes from chromosomes 7. 17, and 19 as controls. Ten human cell lines, representing 18 different chromosome 6s, were analyzed. They were from various ethnic origins and exhibited different HLA haplotypes. All OR genes tested, including those not linked to the HLA complex. were polymorphic. These polymorphisms were dispersed along the coding region and resulted in up to seven alleles for a given OR gene. Three polymorphisms resulted either in stop codons (genes hs6M1-4P, hs6M1-17) or in a 16-bp deletion (gene hs6M1-19P), possibly leading to lack of ligand recognition by the respective receptors in the cell line donors. In total, 13 HLA-linked OR haplotypes could be defined. Therefore, allelic variation appears to be a general feature of human OR genes.

HLA DNA Typing and Transplantation : Review
H. A. Erlich, G. Opelz, and J. Hansen
Immunity, Vol. 14, 547-556, April 2001

Cloning and physical mapping of the HLA class I region spanning the HLA-E-to-HLA-F interval by using yeast artificial chromosomes
Daniel E. Geraghty, Ji Pei, Brian Lipsky, John A. Hansen, Patricia Taillon-Millers, Sarah K. Bronson and David D. Chaplin
Proc. Natl. Acad. Sci. USA, Vol. 89, pp. 2669-2673, April 1992, Immunology
The HLA class I genes are located within a 2-million-base pair (2-Mbp) region constituting the telomeric half of the human major histocompatibility complex. The large majority of the class I sequences, including the HLA-A, -E.-F. and -G genes. is found within the telomeric 1 Mbp. We report here the isolation and characterization of yeast artificial chromosome (YAC) clones that span a contiguous region of >1.2 Mbp and include 14 of the 18 characterized class I sequences. Restriction enzyme mapping and the use of locus-specific probes have allowed all of the class I genes ond sequences to be ordered and positioned within the region. In addition, the transcriptional orientation of the four class I genes has been determined. Using probes derived from the ends of YAC inserts and from class I pseudogenes, we describe a highly polymorphic region between the HLA-A and HLA-G genes. This region appears to be deleted in certain HLA haplotypes, shortening the distance between HLA-A and HLA-G by >50 kilobase pairs (kbp). As part of the characterization of the YAC clones, unique sequence probes derived from the ends of each YAC insert were identified. When combined with probes derived from HLA genes and pseudogenes, 25 locus-specific probes spanning the 1.2-Mbp region have been identified for an average of 1 probe every 48 kbp.

HLA and human mate choice: tests on Japanese couples
Yasuo Ihara, Kenichi Aoki, Katsushi Tokunaga, Koki Takahashi, and Takeo Juji
Anthropological Science 108(2), 2000, pp. 199-214.
House mice are apparently more likely to mate with individuals dissimilar to themselves at MHC (major histocompatibility complex) loci than with similar individuals. Such negative assortative mating is thought to be mediated by olfaction. Recently, it has been suggested that human mate choice may be affected by HLA (human leukocyte antigen: MHC in humans), based on the finding that women prefer the odor of men dissimilar to themselves at HLA loci to that of HLA-similar men. If these odor preferences are indeed an important criterion of mate choice in humans, actual marriages may show negative assortment with respect to HLA. In this paper, we compared the observed similarity between spouses at HLA loci with the expected similarity under random mating. for about 150 couples from 6 prefectures in the Tohoku region of Japan, and for about 300 couples from 16 prefectures all over Japan. For statistical tests, we used empirical distributions of goodness-of-fit statistics, X2 and G, obtained by Monte Carlo methods, because these statistics may not follow the chi-square distribution. Tests for each sample as a whole and for each prefecture rule out strong disassortative mating at the HLA-A and HLA-C loci.

Attractiveness of women’s body odors over the menstrual cycle: the role of oral contraceptives and receiver sex
Seppo Kuukasjärvi, C. J. Peter Eriksson, Esa Koskela, Tapio Mappes, Kari Nissinen, and Markus J. Rantala ; Behavioral Ecology Vol. 15 No. 4: 579-584
It is a long held assumption that women have concealed ovulation, which means that men do not know when women’s menstrual cycles are in their most fertile phase. Recent empirical results have provided evidence that ovulation may not be totally concealed from pair-bonded males but the generality and the mechanisms of the finding demand further study. To examine the possible adaptive value of the phenomenon, it is necessary to study whether the ability to detect ovulation is confined to males. We studied these questions in an experiment in which male and female raters rated the sexual attractiveness and intensity of T-shirts’ odors worn by 42 women using oral contraceptives (pill users) and by 39 women without oral contraceptives (nonusers). Males rated the sexual attractiveness of nonusers highest at midcycle. However, female raters showed only a nonsignificant trend for this relationship. Neither sex rated attractiveness of the odors of pill users according to their menstrual cycle. The results indicate that men can use olfactory cues to distinguish between ovulating and nonovulating women. Furthermore, the contrasting results between pill users and nonusers may indicate that oral contraceptives demolish the cyclic attractiveness of odors. Together, these findings give more basis for the study of the role of odors in human sexual behavior.

Evidence for MHC-correlated perfume preferences in humans
Manfred Milinski and Claus Wedekind
Behavioral Ecology Vol. 12 No. 2: 140-149
Fragrances have been used since at least 5000 years ago and all traditional scents are found in modern perfumes. Although perfumes are obviously involved in sexual communication, the significance of great individual differences in preference for fragrances is an evolutionary puzzle. The major histocompatibility complex (MHC) is a highly polymorphic and conserved set of genes that plays an important role in immune function in vertebrates. Both mice and humans have been shown to prefer the body odor of potential partners that have a dissimilar MHC genotype. which would result in heterozygous offspring. We tested whether individual preferences for perfume ingredients correlate with a person’s MHC genotype. The human MHC is called HLA (human leukocyte antigen). A total of 137 male and female students who had been typed for their MHC (HLA-A, -B, -DR) scored 36 scents in a first test for use on self (« Would you like to smell like that yourself ? ») and a subset of 18 scents 2 years later either for use on self or for a potential partner (« Would you like your partner to smell like that ? »). An overall analysis showed a significant correlation between the MHC and the scorings of the scents « for self » in both tests. In a detailed analysis we found a significant interaction of the two most common HLAs with the rating of the 36 scents in the first study as well as with the 18 scents in the second study when evaluated for self. This result suggests that persons who share, for example, HLA-A2, have a similar preference for any of the perfume ingredients. The significant repeatability of these preferences in the two tests showed that the volunteers that had either HLA-A1 or HLA-A2 were significantly consistent in their preferences for the perfume ingredients offered. Hardly any significant correlation between MHC genotype and ratings of the scents « for partner » were found. This agrees with the hypothesis that perfumes are selected « for self » to amplify in some way body odors that reveal a person’s immunogenetics.

HLA and Mate Choice in Humans
Carole Ober, Lowell R. Weitkamp, Nancy Cox, Harvey Dytch, Donna Kestyu and Sherman Elias
Am. J. Hum. Genet. 61:497-504, 1997
Evidence from studies in rodents suggests that mate selection is influenced by major-histocompatibility-complex haplotypes, with preferences for dissimilar partners. This study was initiated to determine whether avoidance of a mate with the same HLA haplotype as one’s own might be occurring in the Hutterites, a North American reproductive isolate of European ancestry, notable for their large sibships, communal lifestyle, and limited number of five-locus HLA haplotypes (HLA-A, -B, -C, -DR, and -D@Q). HLA haplotypes were known for 11 Hutterite couples. The number of couples expected to match for a haplotype was calculated in two ways: first, from population genotype frequencies, with account being taken of the nonrandom mating pattern with respect to colony lineages. and, second, from computer simulations using conservative founder assumptions and the exact genealogy of the 411 couples. We observed fewer matches for HLA haplotypes between spouses than expected (first method, P = .005 ; second method, P = .020-.067). Among couples who did match for a haplotype, the matched haplotype was inherited from the mother in 29 cases and from the father in 50 cases (P = .018). These results are consistent with the conclusion that Hutterite mate choice is influenced by HLA haplotypes. with an avoidance of spouses with haplotypes that are the some as one’s own.

Olfactory Fingerprints for Major Histocompatibility Complex-Determined Body Odors
Michele L. Schaefer, David A. Young, and Diego Restrepo
The Journal of Neuroscience, April 1, 2001, 21(7):2481-2487
Recognition of individual body odors is analogous to human face recognition in that it provides information about identity. Individual body odors determined by differences at the major histocompatibility complex (MHC or H-2) have been shown to influence mate choice, pregnancy block, and maternal behavior in mice. Unfortunately, the mechanism and extent of the main olfactory bulb (MOB) and accessory olfactory bulb (AOB) involvement in the discrimination of animals according to H-2-type has remained ambiguous. Here we study the neuronal activation patterns evoked in the MOB in different individuals on exposure to these complex, biologically meaningful sensory stimuli. We demonstrate that body odors from H-2 disparate mice evoke overlapping but distinct maps of neuronal activation in the MOB. The spatial patterns of odor-evoked activity are sufficient to be used like fingerprints to predict H-2 identity using a novel computer algorithm. These results provide functional evidence for discrimination of H-2-determined body odors in the MOB, but do not preclude a rôle for the AOB. These data further our understanding of the neural strategies used to decode socially relevant odors.

Voir aussi :

Identité Génétique, Odeur Corporelle et Choix du Partenaire dans le Couple

Retour Accueil

Emulsion Fluide RESTORINE EF, pour le Rajeunissement de la Peau

L’émulsion fluide RESTORINE EC issue des laboratoires GEOBIOTECH permet d’inverser le mécanisme du vieillissement du revêtement cutané, qui est très sensible et particulièrement exposé à tous les facteurs générant un déséquilibre d’oxydoréduction tissulaire : âge, maladies chroniques, exposition au rayonnements ultra-violets (soleil), au tabac et aux pollutions.

Les conséquences de ces déséquilibre en sont amincissement du derme, l’épaississement de l’épiderme, la déstructuration du tissu de soutien et de son architecture avec relâchement cutané, mauvaise élasticité, apparition de rides et de sillons, de zones de décoloration (vitiligo), d’une peau d’aspect terne ou terreuse ou développant des taches pigmentées, des naevi, et diverses tumeurs dérivées des kératinocytes (kératose actinique, acanthome, épithélioma ou carcinome) ou des mélanocytes (mélanome).

Le soleil et ses rayonnements UV, le tabac, et l'âge jouent un rôle important dans le vieillissement cutané

Il s’agit du vieillissement cutané, considéré jusqu’à présent comme inéluctable.

Ici aussi, il est possible d’arrêter et d’inverser ce processus d’altération cutanée dû au stress oxydatif – au cas où les lésions ne sont pas encore à des stades irréversibles (tumeurs), dans quel cas seule l’ablation chirurgicale est bien-sûr indiquée.

le laboratoire GEOBIOTECH vous propose l’émulsion fluide RESTORINE EF qui permet en quelques mois d’application journalière sur les zones lésées ou en voie de le devenir de retrouver un aspect plus juvénile ! Il suffira ensuite d’entretenir le phénomène par une application plus espacée de la préparation.

rajeunissement cutané évident après application régulière de Restorine EF : disparition des rides, meilleure élasticité et fermeté de la peau

Le vieillissement cutané. avec l’apparition de taches brunes, de zones de décoloration, de rides, d’un relâchement cutané. d’une altération de l’épaisseur du derme et de l’épiderme, voire le développement de tumeurs bénignes ou malignes, est au final lié, quelle qu’en soit l’origine, au stress oxydatif avec déséquilibre local de l’état redox.

Émulsion Fluide RESTORINE EF

Flacon AirLess de 100 mL (40-60 jours de traitement) : 49,95 € (port inclus)

Flacon AirLess de Restorine Emulsion Cutanée

Indication: Vieillissement Cutané chez l’homme et la femme lié au stress oxydatif (âge, tabac, soleil, stress émotionnel, maladie chronique, pollution, …)

Mode d’emploi: appliquer tous les jours au matin 6 pressions d’Emulsion Fluide RESTORINE EF sur la peau à traiter (visage, mains, reste du corps) tout en massant pour une bonne répartition. Dés le quatrième mois, les applications pourront être espacées à 2 à 3 fois par semaine selon le résultat obtenu.

Précaution d’emploi: ne pas utiliser chez l’enfant, la femme enceinte et les personnes allergiques à l’un des constituants, rincer à l’eau claire si projection accidentelle dans les yeux. Ne pas avaler.

Mode d’action: restaure la balance redox par neutralisation de l’excès de radicaux libres et de peroxydes d’hydrogène présents dans le revêtement cutané et responsables des altérations physiopathologiques.

Composition: Pseudocatalase, Mélatonine, Huile de Nigelle ; Calcium Chloride, PEG-6 & PEG-4 Stearates, Paraffinum Liquidum, Dimethicone, Sodium Citrate, Polyaminopropyl Biguanide, Citric Acid, Disodium EDTA, Aqua, Carbon Dioxide Atmosphere. Flacon “Air Less » (contenu préservé à l’abri de l’air).

Conservation: à conserver au frais et à utiliser avant fin de date de validité (inscrite sur le flacon).

Voir aussi :

Lotion Capillaire RESTORINE LC, Détails et Achat en Ligne

Bibliographie : Réjuvénation Capillaire et Cutanée

Retour Réjuvénation Capillaire et Cutanée, Stress Oxydatif

Retour Accueil

Lotion Capillaire RESTORINE LC, pour la Repousse et la Repigmentation Naturelle des Cheveux

La lotion RESTORINE issue des laboratoires GEOBIOTECH permet d’inverser le mécanisme de chute (alopécie) et de dépigmentation (canitie) des cheveux et des poils qui survient dans diverses circonstances, comme l’âge, suite à un stress émotionnel, une maladie invalidante, l’exposition au tabac ou à la pollution, et l’emploi de colorations artificielles !

L’excès de peroxyde d’hydrogène et de radicaux libres (stress oxydatif) accumulés au niveau du cuir chevelu, et plus précisément dans les mélanocytes et les kératinocytes des bulbes pileux en phase de croissance, provoque l’inactivation de différents enzymes dont ceux de la différenciation cellulaire et de la synthèse des mélanines, responsable de la dépigmentation et de la micronisation du cheveu, aboutissant à la canitie et la calvicie.

Ci-contre : cuir chevelu d’une femme ménopausée présentant une alopécie androgénique en couronne de stade 1 selon la classification de Ludwig, avant tout traitement (photo de gauche) et après 6 mois de traitement par application quotidienne de lotion RESTORINE LC (photo de droite).

Pour ne prendre que l’exemple de la mélatonine, neurohormone produite la nuit par la glande pinéale et dont les vertus hypnotiques sont bien connues, et représentant un des composants de notre Lotion Capillaire RESTORINE LC, ce n’est que récemment que la présence de récepteurs cellulaires et cytoplasmiques spécifiques de la mélatonine ont été identifiés au niveau des cellules de la peau chez l’homme, et en particulier dans le follicule pileux où la mélatonine jour un rôle important dans la régulation de sa différentiation et de sa croissance, rôle que l’on connaissait déjà comme essentiel chez les autres mammifères (toisons et fourrures d’épaisseur, de densité et de pigmentation changeante selon les saisons).

Cette découverte, couplée à celle de l’accumulation progressive au fil des ans dans le cuir chevelu d’espèces chimiques oxydantes délétères pour le bulbe pileux, a conduit plusieurs équipes de chercheurs et cliniciens à évaluer l’intérêt d’une application de lotion à base de mélatonine sur le cuir chevelu de patient des deux sexes atteints d’alopécie (chute excessive et absence de repousse de cheveux).

La grande majorité de ces études démontre après quelques semaines de traitement des effets très favorables chez la plupart des sujets : arrêt de la chute et début de repousse du cheveu, disparition de la séborrhée, …

Après quelques mois d’application, les résultats obtenus sont le plus souvent très spectaculaires, et ceux-ci : subsistent malgré un espacement des applications de la lotion à la mélatonine.

Ces vertus extraordinaires se retrouvent également, via bien-sûr d’autres mécanismes biochimiques régulateurs, avec les autres principes actifs naturels que nous avons inclus dans notre Lotion Capillaire RESTORINE LC (pseudocatalase, prostaglandine, huile de nigelle, procyanidine), à des concentrations optimales de chacune d’entre-elles et ayant prouvé irréfutablement une efficacité dans la préservation ou la restauration de bulbes pileux pleinement fonctionnels, afin de permettre d’atteindre un pourcentage maximal d’excellents résultats tout en minimisant les éventuels effets secondaires.

Appliquée quotidiennement durant les deux premiers mois et deux à trois fois par semaine ultérieurement, RESTORINE LC permet le retour progressif à une faible concentration en espèces chimiques oxydantes délétères, avec arrêt du cercle vicieux de leur accumulation et finalement une réactivation de la croissance et de la mélanogénèse dans les follicules pileux et la repousse et la repigmentation naturelle des cheveux.

Plusieurs études corroborent l’impact psychologique de la chute et du blanchiment des cheveux. Les personnes concernées se perçoivent comme des êtres vieillissants. Ils avouent ne pas se sentir à l’aise avec cette nouvelle apparence, et la plupart tombent dans le piège de la coloration artificielle, qui ne fait que renforcer le stress oxydatif responsable du blanchiment : Tout bénéfice pour l’industrie cosmétique des colorants capillaires !

Lotion Capillaire RESTORINE LC

Flacon AirLess de 100 mL (40-60 jours de traitement) : 49,95 € (port inclus)

Indication: chez l’homme et chez la femme, alopécie (miniaturisation, fragilisation et chute des cheveux, calvicie) et canitie (grisonnement/blanchiment des cheveux) liées au stress oxydatif (âge, tabac, soleil, stress émotionnel, maladie chronique, pollution, colorations et décolorations artificielles, …).

Mode d’emploi: Agiter avant l’emploi. Appliquer tous les jours au matin 12 à 15 pressions de lotion Capillaire RESTORINE sur le cuir chevelu tout en massant pour une bonne répartition.
Dés le quatrième mois, les applications pourront être espacées à 2 à 3 fois par semaine selon le résultat obtenu.

Précaution d’emploi: ne pas utiliser chez l’enfant, la femme enceinte et les personnes allergiques à l’un des constituants, rincer à l’eau claire si projection accidentelle dans les yeux. Ne pas avaler.

Mode d’action: restauration de la balance redox par neutralisation de l’excès de radicaux libres et de peroxydes d’hydrogène responsables de l’arrêt de la synthèse de mélanine : stimulation des récepteurs de la mélatonine des cellules du bulbe pileux activant la repousse capillaire.

Composition: Pseudocatalase, Mélatonine, Huile de Nigelle, Prostaglandine, Procyanidine, Calcium Chloride, Ethanol, Propylène Glycol, Disodium EDTA, Aqua, Carbon Dioxide Atmosphere, Flacon “Air Less » (contenu préservé à l’abri de l’air).

Conservation: à conserver au frais et à utiliser avant fin de date de validité (inscrite sur le flacon).

Émulsion Fluide RESTORINE EF, Détails et Achat en Ligne

Bibliographie : Réjuvénation Capillaire et Cutanée

Retour Réjuvénation Capillaire et Cutanée, Stress Oxydatif

Retour Accueil


Bibliographie : Réjuvénation Capillaire et Cutanée

Les protéines de régulation de la mélanogenèse & Génétique moléculaire des albinismes cutanés.
Brigitte Bouchard. ; Médecine Sciences, n°4 vol. 9, avril 93.

In Vivo and In Vitro Evidence for Hydrogen Peroxide (H202) Accumulation in the Epidermis of Patients with Vitiligo and its Successful Removal by a UVB-Activated Pseudocatalase.
Karin U. Schallreuter et al. ; Journal of Investigative Dermatology Symposium Proceedings 4:91-96, 1999.

SCF/c-kit signaling is required for cyclic regeneration of the hair pigmentation unit.
Natalia V. Botchkareva et al. ; The FASEB Journal, March 2001, Vol. 15 n° 3: 645-658.

Rapid initiation of repigmentation in vitiligo with Dead Sea climatotherapy in combination with pseudocatalase (PC-KUS).
Karin U. Schallreuter et al. ; International Journal of Dermatology 2002, 41, 482-487.

Pseudocatalase (PC-KUS) Update May 2002.
Karin U. Schallreuter et al. ; Communication.

Absence of TRP-2 in Melanogenic Melanocytes of Human Hair.
Stéphane Commo et al. ; Pigment Cell Research, Volume 17, Issue 5, October 2004, pages 488-497.

The Human Skin as a Target and an Endocrine Gland
Christos C. Zouboulis ; Hormones, 2004, 3(1), pages 9-26

Hair Follicle Pigmentation.
Slominski A. et al. ; J. Invest. Dermatol. 2005 January ; 124(1): 13-21.

Mechanisms of hair graying: incomplete melanocyte stem cell maintenance in the niche.
Nishimura EK et al. ; Science. 2005 Feb 4: 307(5710): 740-4.

La vie révélée du follicule de cheveu humain.
Bruno A. Bernard. Médecine Sciences, vol. 22, n° 2, 2006, p. 138-143.

The Pigmentary System : Physiology and Pathophysiology.
Nordlund J.J. et al. ; Blackwell Publishing, Second Edition, 2006.

Towards a “free radical theory of graying” : melanocyte apoptosis in the aging human hair follicle indicator of oxidative stress induced tissue damage.
Arck P. C. et al. ; The FASEB Journal, Vol. 20, July 2006.

Oxidative Stress in the Pathogenesis of Skin Disease.
David R. Bickers et al ; Journal of Investigative Dermatology (2006) 126, 2565-2575.

Hair follicle bulge: A fascinating reservoir of epithelial stem cells.
Manabu Ohyama ; Journal of Dermatological Science (2007) 46, 81—89.

Melatonin and the Hair Follicle : Mini Review.
Tobias W. Fischer et al. ; J. Pineal Res. 2008: 44:1-15.

TRP-2 expression protects HEK cells from dopamine- and hydroquinone -induced toxycity.
Q. Michard et al. ; Free radical biology & medicine 45(7) 1002-10 (2008).

Senile hair graying: H202-mediated oxidative stress affects human hair color by blunting methionine sulfoxide repair.
J. M. Wood et al. ; FASEB J. 23, 2065-2075 (2009).

Oxidative Stress in Ageing of Hair.
Ralf M. Trüeb. ; Int. J. Trichology, 2009 Jan-Jun; 1(1): 6-14.

Melanocyte stem cells.
Masatake Osawa. ; StemBook, ed., June 30, 2009.

The Aging Hair Pigmentary Unit.
Desmond J. Tobin, RM. Trüeb. ; Aging Hair, Springer-Verlag Berlin Heidelberg, 2010; 77-89.

Human Hair Follicle and Epidermal Melanocytes Exhibit Striking Differences in Their Aging Profile which Involves Catalase.
S. Kauser et al. ; Journal of Investigative Dermatology (2011) 131, 979-982.

Hair Follicle Stem Cells Provide a Functional Niche for Melanocyte Stem Cells.
Shintaro Tanimura et al. ; Cell Stem Cell 8, 177-187, February 4, 2011.

Graying of the human hair follicle.
Eva M. J. Peters et al. ; J. Cosmet. Sci., 62, 121-125 (March/April 2011).

Promising Therapies for Treating and/or Preventing Androgenic Alopecia.
McElwee Kevin J. et al. ; Skin Therapy Letter, Vol. 17 (6), June 2012.

Topical Melatonin for Treatment of Androgenetic Alopecia.
Tobias W. Fischer et al. ; Int. J. Trichology. 2012 Oct-Dec; 4(4): 236-245.

Basic evidence for epidermal H202/ONOO mediated oxidation/nitration in segmental vitiligo is supported by repigmentation of skin and eyelashes after reduction of epidermal H202 with topical NB-UVB-activated pseudocatalase PC-KUS.
Karin U. Schallreuter et al. ; FASEB J. 27, 1-10 (2013).

Melanocytes as Instigators and Victims of Oxidative Stress
Laurence Denat et al. ; Journal of Investigative Dermatology, 27 February 2014.

Voir aussi :

Lotion Capillaire RESTORINE LC, pour la Repousse et la Repigmentation Naturelle des Cheveux

Emulsion Fluide RESTORINE EF, pour le Rajeunissement de la Peau

Retour Réjuvénation Capillaire et Cutanée : Stress Oxydatif, Chute et Blanchiment des Cheveux, Vieillissement de la Peau

Retour Accueil

Réjuvénation Capillaire et Cutanée : Stress Oxydatif, Chute et Blanchiment des Cheveux, Vieillissement de la Peau

L’accumulation progressive au fil des ans au sein de la peau et de la racine des cheveux des espèces chimiques oxydantes comme le peroxyde d’hydrogène, l’anion superoxyde et autres radicaux libres est responsable d’altérations biochimiques des cellules cutanées que sont les kératinocytes, les fibroblastes et les mélanocytes.

Ces altérations se traduiront à terme en blanchiment des cheveux, chute des cheveux, relâchement cutané, apparition de rides, de taches cutanées, voire de tumeurs cutanées bénignes ou malignes (kératose actinique, épithélioma baso- et spino-cellulaires, mélanome).

Une des premières manifestations visible de ce stress oxydatif situe au niveau des mélanocytes du bulbe pileux, et ce en raison de leur fonction de synthèse massive de mélanine, qui fait justement intervenir paradoxalement nombre d’espèces chimiques oxydantes.

La saturation des systèmes de défenses antioxydantes au sein du follicule pileux engendre en particulier la perte d’activité de certains enzymes de la croissance et de la mélanogénèse durant la phase de croissance (anagène) du cheveu, ce dernier poussera moins vigoureusement (micronisation) et/ou sans pigment (canitie).

À 30 ans, 10% environ des adultes sont concernés. La proportion atteint 50% des personnes de 50 ans et touche presque toute la population dix ans plus tard.

C’est l’âge, combiné à la susceptibilité génétique variable selon l’individu et à l’exposition plus ou moins intense et fréquente à des facteurs extérieurs « toxiques » qui vont déclencher le processus du stress oxydatif, processus qui par la suite sera auto-entretenu.

Les principaux éléments favorisants externes sont des facteurs physiques comme les rayonnements UV, le soleil, des facteurs biologiques comme l’inflammation, et des facteurs chimiques comme les polluants, le tabac, l’alcool et l’alimentation.

En outre, a été récemment mis en évidence au niveau des cellules de la peau humaine la présence de récepteurs spécifiques de la mélatonine, neurohormone aux vertus physiologiques d’importance capitale.

Ces récepteurs se retrouvent en particulier dans les follicules pileux où la mélatonine joue un rôle essentiel dans la régulation de la différentiation et de la croissance du jeune follicule, rôle que l’on connaissait déjà comme vital chez de nombreuses espèces de mammifères (toisons et fourrures d’épaisseur, de pigmentation et de densité changeante selon les saisons).

Grâce aux derniers développements de la recherche scientifique et à la compréhension des mécanismes biochimiques complexes impliqués dans l’apparition des cheveux blancs et de la chute de cheveux, le laboratoire GEOBIOTECH a mis au point la lotion capillaire RESTORINE qui permet en quelques mois d’application journalière sur le cuir chevelu d’inverser le processus de chute et de blanchissement des cheveux : les nouveaux cheveux en phase anagène de croissance pousseront désormais avec vigueur et retrouveront leur pigmentation d’origine ! Il suffira ensuite d’entretenir ce phénomène par une application 2 à 3 fois par semaine de la lotion.

Lotion Capillaire RESTORINE LC : Détails et Achat en Ligne

Autre organe très sensible et particulièrement exposé à tous ces facteurs générant un déséquilibre d’oxydoréduction tissulaire : le revêtement cutané !

Les conséquences en sont amincissement du derme, l’épaississement de l’épiderme, la déstructuration du tissu de soutien et de son architecture avec relâchement cutané, mauvaise élasticité, apparition de rides et de sillons, de zones de décoloration (vitiligo), une peau d’aspect terne ou terreuse ou développant des taches pigmentées, des nævi, et diverses tumeurs dérivées des kératinocytes (kératose actinique, acanthome, épithélioma ou carcinome) ou des mélanocytes (mélanome).

Il s’agit du vieillissement cutané, considéré jusqu’à présent comme inéluctable.

Ici aussi, il est possible d’arrêter et d’inverser ce processus d’altération cutanée dû au stress oxydatif -au cas où les lésions ne sont pas encore à des stades irréversibles (tumeurs), dans quel cas seule la destruction ou l’ablation est indiquée-, le laboratoire GEOBIOTECH vous propose l’émulsion fluide RESTORINE qui permet en quelques mois d’application journalière sur les zones lésées ou en voie de le devenir de retrouver un aspect plus juvénile ! I! suffira ensuite d’entretenir le phénomène par une application plus espacée de la préparation.

Émulsion Fluide RESTORINE EF : Détails et Achat en Ligne

Voir aussi :

Lotion Capillaire RESTORINE LC : Détails et Achat en Ligne

Émulsion Fluide RESTORINE EF : Détails et Achat en Ligne

Bibliographie : Réjuvénation Capillaire et Cutanée

Retour Accueil

Achat en Ligne de Phéromones Humaines

Vous pourrez commander et effectuer directement en ligne le paiement sécurisé par carte bleue et sans frais via le site PayPal.

Si vous préférez payer par chèque, mandat-cash ou virement, veuillez nous contacter par email, courrier ou téléphone afin que nous convenions des modalités pour le règlement et la livraison de votre commande.

Pour commander directement en ligne, il suffit dans notre catalogue ci-dessous de cliquer sur le bouton « Ajouter au Panier » correspondant à votre choix. Vous serez alors directement redirigé vers le site sécurisé PayPal pour confirmer ou annuler votre commande, ou encore de revenir à cette page de formulaire pour ajouter d’autres articles au panier. Le bouton « Voir le Panier » permet de visualiser le contenu de votre panier et également finaliser votre commande.

Nos prix sont Port Inclus pour la France et la Communauté Européenne. Pour les autres pays, merci de nous contacter.

Parfums aux Phéromones Humaines :

3 conditionnements sont disponibles pour chacune de nos spécialités :

  • Flacon spray 30 mL en verre, scellé
  • Flacon spray 5 mL de Poche
  • Flacon 30 mL de recharge pour flacon de Poche


Phéromones « ATTRACTION pour Homme » (attire les Femmes Hétérosexuelles)

Flacon Parfum Phéromones Attraction pour Homme 30 mL recto
Flacon Parfum Phéromones Attraction pour Homme 30 mL verso
Flacon de Poche Phéromones Attraction pour Homme 05 mL
Flacon Recharge Phéromones Attraction pour Homme 30 mL
  • Parfum Phéromonal Puissant à Action Subliminale
  • Attire les Femmes Hétérosexuelles
  • renferme plusieurs phéromones humaines de synthèse
Choisissez le modèle :


Phéromones « ATTRACTION pour Femme » (attire les Hommes Hétérosexuels)

Flacon Parfum Phéromones Attraction pour Femme 30 mL recto
Flacon Parfum Phéromones Attraction pour Femme 30 mL verso
Flacon Recharge Phéromones Attraction pour Femme 05 mL
Flacon Recharge Phéromones Attraction pour Femme 30 mL
  • Parfum Phéromonal Puissant à Action Subliminale
  • Attire les Hommes Hétérosexuels
  • renferme plusieurs phéromones humaines de synthèse
Choisissez le modèle :

Phéromones « ATTRACTION Entre Hommes » (attire les Hommes Homosexuels)

Flacon Parfum Phéromones Attraction Entre Hommes 30 mL recto
Flacon Parfum Phéromones Attraction Entre Hommes 30 mL verso
Flacon de Poche Phéromones Attraction Entre Hommes 05 mL
Flacon Recharge Phéromones Attraction Entre Hommes 30 mL
  • Parfum Phéromonal Puissant à Action Subliminale
  • Attire les Hommes Homosexuels
  • renferme plusieurs phéromones humaines de synthèse
Choisissez le modèle :

Phéromones « ATTRACTION Entre Femmes » (attire les Femmes Homosexuelles)

Flacon Parfum Phéromones Attraction Entre Femmes 30 mL recto
Flacon Parfum Phéromones Attraction Entre Femmes 30 mL verso
Flacon de Poche Phéromones Attraction Entre Femmes 05 mL
Flacon Recharge Phéromones Attraction Entre Femmes 30 mL
  • Parfum Phéromonal Puissant à Action Subliminale
  • Attire les Femmes Homosexuelles
  • renferme plusieurs phéromones humaines de synthèse
Choisissez le modèle :

Phéromones « SYMPATHIE » (attire la Sympathie, Hommes et Femmes)

Flacon Parfum Phéromones Sympathie 30 mL recto
Flacon Parfum Phéromones Sympathie 30 mL verso
Flacon de Poche Phéromones Sympathie 05 mL
Flacon Recharge Phéromones Sympathie 30 mL
  • Parfum Phéromonal Puissant à Action Subliminale
  • Attire la sympathie des hommes et des Femmes
  • renferme plusieurs phéromones humaines de synthèse
Choisissez le modèle :

Phéromones « DOMINATION » (intimide Hommes et Femmes)

Flacon Parfum Phéromones Domination 30 mL recto
Flacon Parfum Phéromones Domination 30 mL verso
Flacon de Poche Phéromones Domination 05 mL
Flacon Recharge Phéromones Domination 30 mL
  • Parfum Phéromonal Puissant à Action Subliminale
  • Action d’intimidation sur les hommes
  • renferme plusieurs phéromones humaines de synthèse
Choisissez le modèle :

Phéromones Stimulant la Libération d’Ocytocine Endogène :

Entourez-vous d’une ambiance Zen grâce à la libération d’Ocytocine endogène par les phéromones humaines : SERENITY Spray Nasal pour vous-même ou SERENITY Brumisation d’Ambiance pour votre entourage !

SERENITY Spray Nasal Microdoseur 30 mL (Réf. SERENSN) : 49,95 €

  • 240 pulvérisations nasales, soit 60 doses
  • Composition Phéromonale Originale à Action Subliminale – renferme plusieurs phéromones humaines de synthèse
  • Déclenche la Libération Endogène d’Ocytocine
  • Spray nasal indiqué en cas de MANQUE DE PERFORMANCE SEXUELLE – PERTE DE MOYENS LIEE AU TRAC – TIMIDITE – MANQUE DE CONFIANCE EN SOI – CARENCE AFFECTIVE – SOLITUDE – AUTISME – SYNDROME D’ASPERGER
  • Précaution d’emploi : ne pas utiliser chez la femme en fin de grossesse ou allaitante

SERENITY Gouttes pour Brumisation 30 mL (Réf. SERENGB) : 44,95 €

(Brumisateur non fourni)
  • Nébulisation d’ambiance indiquée pour CALMER LES TENSIONS DANS LE COUPLE – RAVIVER LA FLAMME – METTRE À L’AISE LES INVITÉS – AMÉLIORER LA CONVIVIALITÉ
  • 30 doses de 14 gouttes
  • Précaution d’emploi : ne pas utiliser chez la femme en fin de grossesse ou allaitante

Retour Accueil

Retour Phéromones Humaines & Odeurs Subliminales

Bibliographie : Phéromones, Organe Voméronasal et Odeurs Subliminales

Repetitive Olfactory Exposure to the Biologically Significant Steroid Androstadienone Causes a Hedonic Shift and Gender Dimorphie Changes in Olfactory-Evoked Potentials
Nassima Boulkroune, Liwei Wang, Amy March, Natalie Walker and Tim JC Jacob ; Neuropsychopharmacology (2007) 32, 1822-1829
The function of a sensory system is to transduce and relay sensory information in a constant and reproducible manner. However, in the olfactory processing of certain steroids this precept of sensory constancy does not appear to apply. Using threshold testing, psychometrics, and electrophysiological techniques, we investigated the effects of a repetitive exposure protocol on the response to androstadienone. Androstadienone is a steroid found in human secretions that has been widely proposed as a candidate for a human pheromone. The detection threshold, hedonic perception, and evoked potential response all changed following repetitive exposure to androstadienone and not to a control odorant, benzaldehyde. Furthermore, the exposure-dependent changes in evoked potentials exhibited a gender dimorphism in which there were changes in the later components of the evoked potentials specific to women. These components have been associated with cognitive and perceptual operations. This ‘learning’ to smell a compound found in sweat may be related to biological signaling.

On the nose: shared themes for the sensory and immune self.
Doherty PC. ; Nat Immunol. 2003 Nov: 4(11): 1043-5.
The immune system and the central nervous system operate in very different ways. but the dual use of the major histocompatibility complex D8+ T cell monitoring and pheromone presentation indicates some commonalities exist.

Sensory coding of pheromone signals in mammals.
Dulac C. ; Présentation Curr Opin Neurobiol. 2000 Aug; 10(4): 511-8.
The vomeronasal organ (VNO) of mammals plays an essential role in the detection of pheromones, chemical cues secreted by animals that elicit genetically programmed sexual and aggressive behaviors among conspecifics. The recent characterization of genes encoding molecular components of the VNO sensory response suggests that VNO neurons express a unique set of molecules to recognize and translate pheromone signals into neuronal electrical activity. Identification of these genes, which include putative pheromone receptor genes, has offered a new opportunity to uncover basic principles of pheromone sensory processing and important aspects of vomeronasal development.

How the olfactory system makes sense of scents.
Firestein S. ; Nature. 2001 Sep 13; 413(6852): 211-8.
The human nose is often considered something of a luxury, but in the rest of the animal world, from bacteria to mommals, detecting chemicals in the environment has been critical to the successful organism. An indication of the importance of olfactory systems is the significant proportion – as much as 4% – of the genomes of many higher eukaryotes that is devoted to encoding the proteins of smell. Growing interest in the detection of diverse compounds at single-molecule levels has made the olfactory system an important system for biological modelling.

[Pheromones: an underestimated communication signal in humans] (Article in French)
Frey J. ; Ann Biol Clin (Paris). 2003 May-Jun; 61(3): 275-8
The pheromones are molecules, mainly aliphatic acids, with or without perceptible odor, recognized by specific receptors, the stimulation of which induces neuroendocrine reactions and affects the individual behavior. Olfactory receptors are underexpressed in human, 70 % of genes have become nonfunctional pseudogenes. But the remaining function was tested and is able to induce emotional reactions corresponding to a non-verbal signal of social interactions. In the present study, we review the actual knowledge on the olfactory receptors. They belong to the G-protein-coupled-receptors. Their signal is transduced to the hypothalamic-pituitary-gonadal axis. Some HLA-based olfactory cues are shown with reference to recent experiments. The pathophysiological hypotheses are considered with respect to studies in anorexia nervosa and Alzheimer’s disease.

Identification of VIR-like Putative Pheromone Receptor Sequences in Non-human Primates. Characterization of VIR Pseudogenes in Marmoset, a Primate Species that Possesses an Intact Vomeronasal Organ
Dominique Giorgi and Sylvie Rouquier ; Chem. Senses 27: 529-537 2002
The vomeronasal organ (VNO) is responsible in terrestrial vertebrates for the sensory perception of some pheromones, chemicals that elicit characteristic behaviors among individuals of the same species. Two multigene families (V1R, V2R) that encode proteins with seven putative transmembrane domains that are expressed selectively in different neuron subsets of the VNO have been described in rodents. Pheromone-induced behaviors and a functional VNO have been described in a number of mammals, but this sensory organ seems absent in adult catarrhines and apes, including humans. Until now, only pseudogenes have been isolated in humans, except one putative V1R (hV1RL1) sequence expressed in the main olfactory epithelium. We sought to isolate V1R-like genes in a New World monkey species, the marmoset Callithrix jacchus, that possesses an intact VNO and for which pheromone-induced behavior has been well documented. Using library screening approaches, we have identified five different sequences that exhibit characteristic features of V1R sequences, but that are non-functional pseudogenes. In an attempt to sort out functional V1R genes, we next cloned by polymerase chain reaction (PCR) the primate orthologues of hV1RL1. This approach was successful for gorilla, chimpanzee and orangutan, but not for the other species, including marmoset, probably because these species are too divergent from humans. Chimpanzee and orangutan V1RL1 genes are pseudogenes, whereas the gorilla counterpart is potentially functional. These observations raise the possibility that the V1R family has evolved in such a manner in mammals that every species that relies on a VNO-mediated sensory function possesses its own set of functional vomeronasal genes.

[Human and animal vomeronasal systems in health and disease] (Article in Russian)
Gulimova VI ; Arkh Patol. 2002 Jul-Aug; 64(4): 52-9
The vomeronasal organ (VO) or the second olfactory organ has the form of paired epithelial pockets at the base of the nasal septum. In animals it has various functions including reception of pheromones mediating sexual, parental and social behavior. Human VO was considered to be rudimental until the last decade of the XXth century. Since then it was found to be present almost in every adult individual and was proved to be functional. The paper provides new facts on the occurrence of VO in man and animals, analyzes possible consequences of plastic surgery of the nose and considers some vomeronasal abnormalities, their diagnosis and treatment.

Synthetic musks in environmental samples: indicator compounds with relevant properties for environmental monitoring.
Kallenborn R, Gatermann R, Rimkus GG ; J Environ Monit. 1999 Aug; 1(4): 7ON-74N
Synthetic musks (nitro and palycyclic musks) are a group of chemicals offering a wide range of important properties for environmental monitoring programs. They are produced as odorous chemicals and added to a wide variety of perfumes, toiletry products and other household products. As such, they are directly applied in cosmetic products or in washed textiles to the human body in considerable concentrations and accumulate owing to dermal resorption. In addition, synthetic musks also enter the environment via waste water treatment. Several polycyclic musks are chiral. By using chiral gas chromatographic methods, it is possible to determine the enantiomeric ratio and assess their bioavailability. Although an comprehensive quality assurance program must be followed during the analysis of synthetic musks in environmental samples, the determination of these compounds is not very demanding and can be carried out by a standard analytical laboratory specialising in trace analysis of organic pollutants. Owing to the pheromone-like behavior of some synthetic musks, the induction of receptors in olfactory systems should be investigated. For HHCB (1,3,4,6,7,8-hexahydro-4,6,6,7,8,8-hexamethylcyclopenta[g]-2-benzopyran, e.g., Galaxolide), three-dimensional structural similarities with androstenone (5 alpha-androst-16-en-3-one), a mammalian steroid pheromone, were found, which support the hypothesis of HHCB as an artificial pheromone. Owing to their environmental abundance, their relation to human activities and their potential for pheromone-like environmental behavior, synthetic musks are especially valuable as future indicator chemicals for environmental monitoring.

Pheromones, vomeronasal function, and gender-specific behavior.
Keverne EB ; Cell. 2002 Mar 22: 108(6): 735-8
The striking behavioral phenotypes of mice lacking the TRP2 ion channel have highlighted the importance of the vomeronasal organ in gender-specific sexual behavior.

Assessment of olfactory function and androstenone odor thresholds in humans with or without functional occlusion of the vomeronasal duct.
Knecht M, Lundstrom JN, Witt M, Huttenbrink KB, Heilmann S, Hummel! T.
Behav Neurosci. 2003 Dec: 117(6): 1135-41
To obtain information on the possible role of the vomeronasal duct (VND) in odor perception and human pheromone detection, the present study investigated different aspects of olfactory function, including thresholds for androstenone in adults with or without detectable VNDs. The study also examined correlations between detection thresholds of androstenone odor and general olfactory function. Subjects’ olfaction was assessed with tests for odor identification, odor discrimination, and phenyl ethyl alcohol odor threshold. Measurements were performed on 1 side only. with and without covering the VND. Subjects with or without detectable VNDs did not differ in olfactory sensitivity or androstenone odor thresholds. A small but significant correlation was found between detection thresholds of androstenone and general olfactory function. Finally, covering of the VND did not affect olfactory function or androstenone sensitivity. Results suggest that the human VND does not play a major role in sensitivity toward odorants or the perception of androstenone.

[The human vomeronasal organ] (Article in German)
Knecht M, Witt M, Abolmaali N ,Huttenbrink KB, Hummel T. ; Nervenarzt. 2003 Oct: 74(10): 858-62
Odors influence human behavior. The perception of so-called pheromones is frequently mentioned in the context of a functional vomeronasal organ. Vomeronasal ducts con be detected in approximately half of the population. Its functionality, still a matter of debate, seems to be unlikely, at least after birth. It is easily conceivable that pheromone-induced changes in behavior are mediated through receptors in the human olfactory epithelium.

Relaxed selective pressure on an essential component of pheromone transduction in primate evolution.
Liman ER, Innan H. ; Proc Natl Acad Sci USA. 2003 Mar 18; 100(6): 3328-32
The vomeronasal organ (VNO) detects pheromones in many vertebrate species but is likely to be vestigial in humans. TRPC2 (TRP2), a gene that is essential for VNO function in the mouse, is a pseudogene in humans. Because TRPC2 is expressed only in the VNO, the loss of selective pressure on this gene can serve as a molecular marker for the time at which the VNO became vestigial. By analyzing sequence data from the TRPC2 gene of 15 extant primate species, we provide evidence that the VNO was most likely functional in the common ancestor of New World monkeys and Old World monkeys and apes, but then became vestigial in the common ancestor of Old World monkeys and apes. We propose that, at this point in evolution, other modalities, notably the development of color vision, may have largely replaced signaling by pheromones.

Retour Phéromones Humaines & Odeurs Subliminales

Retour Accueil

Phéromones Humaines, Odeurs Subliminales & Organe Voméronasal

Les phéromones humaines jouent un rôle subliminal majeur dans l'attraction entre homme et femme

Rencontrées dans tout le règne animal où leurs implications dans la communication inter-individuelle ont été étudiées en détail, les phéromones sont, chez l’homme, des substances relativement volatiles émises naturellement en très faible quantité par certaines régions du corps.

Elles agissent sur les personnes se trouvant à proximité en stimulant chez celles-ci de manière spécifique un discret organe situé à l’entrée du nez : l’organe voméronasal.

Encore peu étudié chez l’homme, la structure de l’organe voméronasal, aussi appelé organe de Jacobson, est similaire à celle de la muqueuse olfactive, mais a la particularité de présenter des connections nerveuses directes avec l’hypothalamus, structure cérébrale d’importance vitale.

Cette relation particulière avec certaines régions de l’hypothalamus couplée au constat que les cellules sensorielles de l’organe voméro-nasal répondent spécifiquement aux phéromones en fait un organe sensoriel privilégié capable de modifier de manière subtile notre comportement social et sexuel et de moduler nos émotions et nos pulsions les plus primitives.

connexions entre l'organe voméronasal et l'hypothalamus chez l'homme et la femme
Représentation schématique de l’organe voméronasal et de ses connections directes avec certains noyaux de l’hypothalamus, centre :de commande du système hormonal, de nos émotions et de nos pulsions.
Terminaisons nerveuses de l'organe de Jacobson ou organe voméronasal humain
Coloration spécifique des neurones olfactifs de l’organe de Jacobson avec leurs projections axonales vers l’hypothalamus.

Des études déjà anciennes et bien connues avaient mis en évidence le pouvoir inconsciemment attractif chez la femme et répulsif ou intimidant chez l’homme de l’application d’une phéromone masculine naturelle sur une chaise de salle d’attente, dans une cabine téléphonique ou sur une lettre de rappel de facture impayée.

Ces dernières années, une multitude d’études sérieuses et contrôlées confirment l’importance cruciale qu’ont les phéromones dans les aspects les plus divers de notre vie courante: attirance sexuelle chez les hommes et les femmes, aussi bien hétéro- que homo-sexuel(le)s, régulation du cycle ovulatoire et de la fertilité chez la femme, influence sur les relations sociales (convivialité, dominance, soumission, …).

Les phéromones sont dans l’espèce humaine essentiellement de deux types :

  • les métabolites volatiles des hormones sexuelles : ces hormones et leurs précurseurs contenus dans la transpiration sont transformés en dérivés actifs et plus volatiles par certaines souches de bactéries présentes naturellement dans les glandes cutanées. Ces phéromones stéroïdiennes sont présentes chez les hommes et chez les femmes mais leur nature et leur concentration y diffère.
  • les copulines : mélange d’acides gras à courte chaine d’origine vaginale et vulvaire chez les femmes, entre la puberté et la ménopause. Ici également, ces phéromones sont formées par la flore commensale naturelle présente à ces niveaux. La composition du mélange varie au cours du cycle de fertilité, avec un effet attractif maximal sur les hommes et sur leur libido peu de temps avant et lors de l’ovulation.
Molécule de Estratetraenol : phéromone humaine sexuelle féminine attirant les hommes
Structure chimique de |’Estratetraenol : une des phéromones féminines les plus puissantes sur l’organe vomeronasal masculin et un des constituants de notre préparation « Attraction » pour Femme

Le rôle majeur joué par les différentes flores bactériennes naturelles et par un bon équilibre endocrinien dans la formation des phéromones laisse entendre que nombre de comportements liés à notre mode de vie actuel doivent avoir une influence bien néfaste sur la qualité de notre sécrétion phéromonale ! Par exemple :

  • la toilette quotidienne (si elle n’est pas bi-quotidienne !)
  • la toilette intime avec antiseptiques
  • la fréquentation de piscine ou de jaccuzi (eau chlorée)
  • la prise de certains contraceptifs oraux
  • la prise d’antibiotiques
  • etc …
Organe Voméronasal ou VNO : contient les récepteurs à phéromones chez l'homme et la femme
Coupe histologique de l’organe voméronasal humain, projection sensorielle de notre cerveau enfuie dans la muqueuse nasale à l’arrière des narines, Cet organe permet la perception subliminale du statut humoral et sexuel des personnes situées à proximité ou travers de messagers volatiles : les phéromones.

Grace à nos formulations optimalisées de phéromones humaines, vous pourrez néanmoins continuer à bénéficier des plaisirs et bienfaits des progrès de la société moderne, et ce tout en préservant votre pouvoir de séduction subliminal !

Notre gamme de produits a entièrement été élaborée dans nos laboratoires de recherche et développement par une équipe de spécialistes en Biotechnologie et Neurophysiologie.

Chaque composition renferme plusieurs phéromones humaines de synthèse dont le type et la concentration sera variable en fonction de l’effet recherché.

Selon le mode d’administration, ces mélanges complexes permettront :

soit d’établir une sphère d’influence phéromonale optimale autour de vous par l’application d’un de nos parfums phéromonaux :

  • « ATTRACTION POUR HOMME »
  • « ATTRACTION POUR FEMME »
  • « ATTRACTION ENTRE HOMMES »
  • « ATTRACTION ENTRE FEMMES »
  • « SYMPATHIE »
  • « DOMINATION »

soit d’établir une atmosphère de relaxation, de convivialité et de complicité dans un lieu de votre choix en stimulant chez les personnes présentes la libération endogène d’ocytocine par la brumisation au moyen du nébulisateur de votre choix de notre SOLUTION POUR BRUMISATION « SERENITY »

soit d’agir exclusivement sur vos propres affects (relaxation, sociabilisation, anti-trac, stimulation de la libido) en déclenchant une libération endogène d’ocytocine par l’utilisation de notre SPRAY NASAL MICRO-DOSEUR « SERENITY »

Achat en Ligne de Phéromones

Bibliographie Phéromones Humaines, VNO & Odeurs Subliminales

Retour Accueil

Commande En Ligne Express

Analyses de Traces Suspectes :

Elle vous trompe ? Vous en aurez le coeur net avec une analyse de trace dans ses sous-vêtements !

Pour plus de détails, voir l’article « Détection de Sperme sur Traces Suspectes »

Coût : 149,95 €

——————————————–

Parfums aux Phéromones Humaines :

Parfums aux heromones humaines Attraction Homme Femme Entre-Hommes Entre-Femmes Sympathie Domination

3 conditionnements sont disponibles pour chacune de nos spécialités :

  • Flacon spray 30 mL en verre, scellé
  • Flacon spray 5 mL de Poche
  • Flacon 30 mL de recharge pour flacon de Poche

Les frais de port sont inclus pour la France et la Communauté Européenne. Pour les autres pays, contactez-nous !

————————

Phéromones « ATTRACTION pour Homme » (attire les Femmes Hétérosexuelles)

Parfum Phéromones Attraction Homme recto
Flacon Parfum Phéromones Attraction pour Homme 30 mL recto
Parfum Phéromones Attraction Homme verso
Flacon Parfum Phéromones Attraction pour Homme 30 mL verso
Parfum Phéromones Attraction Homme
Flacon de Poche Phéromones Attraction pour Homme 05 mL
Parfum Phéromones Attraction Homme
Flacon Recharge Phéromones Attraction pour Homme 30 mL
Choisissez le modèle :

————————

Phéromones « ATTRACTION pour Femme » (attire les Hommes Hétérosexuels)

Parfum Phéromones Attraction Femme recto
Flacon Parfum Phéromones Attraction pour Femme 30 mL recto
Parfum Phéromones Attraction Femme verso
Flacon Parfum Phéromones Attraction pour Femme 30 mL verso
Parfum Phéromones Attraction Femme
Flacon Recharge Phéromones Attraction pour Femme 05 mL
Parfum Phéromones Attraction Femme
Flacon Recharge Phéromones Attraction pour Femme 30 mL
Choisissez le modèle :

————————

Phéromones « ATTRACTION Entre Hommes » (attire les Hommes Homosexuels)

 Parfum Phéromones Attraction Entre Hommes Gay recto
Flacon Parfum Phéromones Attraction Entre Hommes 30 mL recto
Parfum Phéromones Attraction Entre Hommes Gay verso
Flacon Parfum Phéromones Attraction Entre Hommes 30 mL verso
Parfum Phéromones Attraction Entre Hommes Gay
Flacon de Poche Phéromones Attraction Entre Hommes 05 mL
Parfum Phéromones Attraction Entre Hommes Gay
Flacon Recharge Phéromones Attraction Entre Hommes 30 mL
Choisissez le modèle :

————————

Phéromones « ATTRACTION Entre Femmes » (attire les Femmes Homosexuelles)

Parfum Phéromones Attraction Entre Femmes Lesbiennes recto
Flacon Parfum Phéromones Attraction Entre Femmes 30 mL recto
Parfum Phéromones Attraction Entre Femmes Lesbiennes verso
Flacon Parfum Phéromones Attraction Entre Femmes 30 mL verso
Parfum Phéromones Attraction Entre Femmes Lesbiennes
Flacon de Poche Phéromones Attraction Entre Femmes 05 mL
Parfum Phéromones Attraction Entre Femmes Lesbiennes
Flacon Recharge Phéromones Attraction Entre Femmes 30 mL
Choisissez le modèle :

————————

Phéromones « SYMPATHIE » (attire la Sympathie, Hommes et Femmes)

Parfum Phéromones Sympathie recto
Flacon Parfum Phéromones Sympathie 30 mL recto
Parfum Phéromones Sympathie verso
Flacon Parfum Phéromones Sympathie 30 mL verso
Parfum Phéromones Sympathie
Flacon de Poche Phéromones Sympathie 05 mL
Parfum Phéromones Sympathie
Flacon Recharge Phéromones Sympathie 30 mL
Choisissez le modèle :

————————

Phéromones « DOMINATION » (intimide Hommes et Femmes)

Parfum Phéromones Domination recto
Flacon Parfum Phéromones Domination 30 mL recto
Parfum Phéromones Domination verso
Flacon Parfum Phéromones Domination 30 mL verso
Parfum Phéromones Domination
Flacon de Poche Phéromones Domination 05 mL
Parfum Phéromones Domination
Flacon Recharge Phéromones Domination 30 mL
Choisissez le modèle :

————————————————

Phéromones Stimulant la Libération d’Ocytocine Endogène :

Entourez-vous d’une ambiance Zen grâce à la libération d’Ocytocine endogène par les phéromones humaines : SERENITY Spray Nasal pour vous-même ou SERENITY Brumisation d’Ambiance pour votre entourage !

————————

SERENITY Spray Nasal Microdoseur 30 mL (Réf. SERENSN) : 49,95 €

Spray Nasal Phéromones Ocytocine SERENITY

————————

SERENITY Gouttes pour Brumisation 30 mL (Réf. SERENGB) : 44,95 €

Gouttes pour Brumisation Phéromones Ocytocine SERENITY
(brumisateur non fourni)

————————————————

Lutte contre le Vieillissement Cutané et Capillaire (Stress Oxydatif)

Traitement Stress Oxydatif Alopécie Calvicie Canitie chute et Blanchiment des Cheveux par Lotion Capillaire RESTORINE LC
Traitement Stress Oxydatif Vieillissement de la peau Rides Kératose Actinique par Lotion Capillaire RESTORINE LC

————————

RESTORINE Lotion Capillaire Flacon 100 mL (Réf. RINL100) : 49,95 €

———————-
RESTORINE Emulsion Cutanée Flacon 100 mL (Réf. RINE100) : 54,95 €

————————————————

Retour Accueil